Laetitia BARLERIN, marraine de « Gamelles Pleines », docteur vétérinaire et journaliste*, répond à vos questions et vous rassure sur votre « compagnon de confinement » : votre Chien !


(*Télé 7 Jours – Rubrique « Animaux », France 5 – Emission La Quotidienne – Chronique « Miss Véto » , TF1 – Série « La Vie Secrète des Chats, Chaîne Animaux – Emission « Animaux stars » – Rubrique vétérinaire, France 4 – Emission « Drôlement Bêtes » )

Le chien est-il porteur du coronavirus ?

« Ni le chien, ni le chat, ni le lapin, ni le pigeon, ni cheval ne sont porteurs et encore moins excréteurs du virus responsable de la Covid-19 ! »

Alors ne cédons pas à la psychose ! Si cela était le cas, la pandémie serait 100 fois plus forte et rapide …

Le virus responsable de la maladie Covid-19 est un nouveau virus appelé SARS-Cov2, un des nombreux représentants d’une grande « famille » virale, les coronavirus, que nous, vétérinaires, connaissons depuis des décennies. Oui les coronavirus sont des microbes fréquents (sans pour autant être tous pathogènes) chez les mammifères, les oiseaux et bien sûr l’homme (certains coronavirus humains sont responsables d’un petit rhume). Les coronavirus félins et les coronavirus canins sont très spécifiques et NE SONT PAS transmissibles à l’homme !

Mais le cas identifié à Hong Kong, prouve t’il que le chien peut transmettre le virus ?

« Il a justement
prouvé le contraire !!
Entré en quarantaine fin février, il a pu regagner récemment son foyer après 2 tests négatifs consécutifs et l’absence de symptômes. »

Ce chien âgé de 17 ans vivait avec une dame âgée qui s’est avérée atteinte de la Covid-19. On imagine qu’il était très proche d’elle. Au moment de l’hospitalisation de la dame, des prélèvements nasaux sur le chien se sont avérés ‘faiblement positifs’ à ce virus et les autres prélèvements (rectaux, conjonctivaux, etc) négatifs. Entré en quarantaine fin février, il a pu regagner récemment son foyer après 2 tests négatifs consécutifs et l’absence de symptômes. Ce qui prouve bien que même un très vieux chien malade (il était cardiaque et insuffisant rénal) aux défenses immunitaires faibles ne peut pas contracter la maladie, que le virus ne se multiplie pas chez lui et qu’il ne peut pas l’excréter.

Alors pourquoi ces tests « faiblement positifs » ? il est plausible qu’il s’agit une contamination passive et transitoire : le virus est présent dans les postillons de toux ou d’éternuements que le chien très proche de sa maîtresse malade aurait reniflés. Mais contamination passive (comme une poignée de porte) ne veut pas dire multiplication du virus, survie du virus et transmission.  A moins de mettre le doigt dans le nez du chien après une toux de sa maîtresse en sa direction et de porter le doigt à son nez ou sa bouche….  Vous ne risquez rien !

Doit on laver son poil car le virus peut y être présent ?

« Le pelage est un terrain favorable aux puces et aux tiques mais pas vraiment aux virus comme le coronavirus »

Aucune étude n’a encore montré que le virus SARS-Cov2 responsable de la Covid-19 peut être présent dans le poil d’un animal et encore, plus qu’il peut y survivre et rester contaminant ! Car le pelage est un terrain favorable aux puces et aux tiques mais pas vraiment aux virus comme le coronavirus.

Si vous n’êtes pas malade, votre entourage non plus, et que vous sortez juste votre chien dans votre jardin et dans la rue en gardant vos distances avec les passants, il n’y a pas de raison de le laver plus que d’habitude.

Si vous avez des symptômes compatibles avec une infection Covid-19, restez bien chez vous, et demandez à une autre personne de sortir votre chien. Prenez toutes les précautions possibles avec cette personne (distanciation, port du masque…) et demandez lui de se laver les mains après avoir promené et caressé le chien (et touché la poignée de votre porte !). Dans le doute (le risque zéro n’existe pas), dites aux personnes qui caressent votre chien dans la rue de se laver les mains après avec du savon ou du gel hydro-alcoolique même si ce type de transmission n’a jamais été observé.

Et si vous devez placer votre chien chez un pet-sitter pendant votre maladie, pour le rassurer il peut laver votre chien à son arrivée à la maison ainsi que sa laisse et ses accessoires.

Enfin il y a peut-être un cas où je laverais mon chien : s’il se roule dans un mouchoir suspect qu’il a découvert dans la rue…

Puis je le caresser ? Mes enfants peuvent-ils jouer avec mon chien ?

« Oui bien sûr ! Mais comme pour tout animal avec lequel on peut être en contact, un minimum d’hygiène est requis »

Oui bien sûr ! Mais comme pour tout animal avec lequel on peut être en contact, un minimum d’hygiène est requis et on l’avait presque oublié !! Après avoir touché leur animal, adultes et encore plus enfants, doivent éviter de mettre leurs doigts à la bouche, éviter de toucher des aliments et bien se laver les mains. C’est de l’hygiène de base. L’animal ne peut pas transmettre le Covid-19 mais peut transmettre des vers, des champignons (teigne)…

Par ailleurs, jouer avec les enfants sera très profitable autant pour les enfants que pour votre chien en cette période de confinement ! Ne vous en privez surtout pas.

Comment je dois protéger mon chien contre le virus ?

« Il n’y a pas à le protéger contre le virus SARS-Cov2 puisqu’il ne peut le contracter »


Puis je promener mon chien tous les jours?

« Bien sûr ! Les promenades du chien font partie des déplacements dérogatoires autorisés ! »

Il faut remplir CHAQUE JOUR une « attestation de déplacement dérogatoire » en cochant la case 5 (« déplacements brefs, à proximité du domicile (…) et aux besoins des animaux de compagnie »). Il est toutefois demandé de rester à proximité de son domicile et de ne pas prolonger la promenade inutilement pour respecter au mieux les bénéfices du confinement.

Doit on tester les chiens si je suis malade du Coronavirus ?

« Non car, sauf preuve du contraire, les chiens ne peuvent pas contracter la maladie ni excréter le virus. »

Les chiens des sans-abris doivent ils être exclus des structures sociales pour éviter la propagation ?

« NON! Ce ne sont pas les chiens qui risquent de propager le virus responsable de la Covid-19 dans les structures sociales mais bien les personnes malades ! »

Il ne serait absolument pas judicieux de séparer ces compagnons d’infortune dans cette épreuve supplémentaire. Il faut au contraire trouver des solutions pour leur permettre de rester ensemble dans les structures d’accueil et avancer tous les deux (ou trois) vers une réinsertion réussie ! C’est pour cela que je soutien et j’encourage l’association « Gamelles Pleines » qui œuvre dans ce sens depuis 11 ans !


Vous avez d’autres question ?

Soumettez les nous par mail ou sur notre page facebook et nous vous apporterons des réponses !